Le site du collège 2 Mars Gafsa

« Qui ne donne pas ce qu’il aime, ne reçoit pas ce qu’il désire. »

Riquet à la houpe

 Résumé

Une reine eut un fils très laid mais qui de l’avis de la fée qui était présente à sa naissance aurait beaucoup d’esprit ; elle lui fit don de donner de l’esprit à la personne qu’il aimerait le plus.
        7 ou 8 ans plus tard, la reine  voisine de la mère de Riquet à la Houppe, eut deux filles diamétralement opposées : la première très belle mais qui selon la même fée qui était présente lors de la naissance de Riquet à la houppe serait très sotte, l’autre, très laide mais qui serait pleine d’esprit. Pour consoler la première, la fée lui accorde le don de métamorphoser la laideur en beauté. L’aînée est délaissée de tous tandis que la seconde est très adulée et toujours en bonne compagnie.
        Un jour que l’aînée se promenait seule, elle rencontre Riquet à la Houppe qui était à sa recherche tant il avait été séduit par les portraits qu’il avait vus d’elle et comme elle se désole d’être bête, il use de son don et lui donne tout l’esprit qu’elle souhaite, en compensation elle s’engage à l’épouser toutefois il lui laisse un an pour réfléchir.
        De retour chez elle, sa vie est changée, tout le monde l’adule, recherche sa compagnie, elle est courtisée par nombre de prétendants. Partie en forêt pour réfléchir tranquillement aux propositions qui lui sont faites, elle rencontre Riquet à la houppe qui se prépare pour ses noces qui devaient avoir lieu le lendemain
(un an s’était passé depuis leur première rencontre) mais la jeune fille recule devant la laideur du jeune homme et lui déclare  qu’elle renonce à son engagement. Mais Riquet à la houppe, après s’être assuré qu’elle n’avait pas d’autre grief à son encontre que sa laideur, lui rappelle qu’il ne dépend que d’elle de surmonter cet obstacle puisqu’elle possède le don de transformer la laideur en beauté. Ce qu’elle fit et ils se marièrent.

 Riquet à la houpe en poésie

Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
C’était un jeune prince laid
Épouvantablement laid
Mais très intelligent
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
N’était pas le prince charmant

Sa mère était
Très attristée
Mais une bonne fée lui dit
Il donnera de l’esprit
À la personne
Qu’il choisira et qu’il aimera
[Ah ah ah
Et nul sait ce qui arriva]

Non loin de là
Une reine, un roi
Avec une fille très jolie
Mais bête et stupide aussi
Qu’avait le don
De rendre beau
Même les crapauds
[Oh oh oh]

Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
C’était un jeune prince laid
Épouvantablement laid
Mais très intelligent
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
N’était pas le prince charmant

Belle princesse
Vilain Riquet
Se sont connus dans un bois
Où l’amour faisait la loi
Ont décidé
De se marier
L’année d’après
[Eh hé hé hé
Nul ne sait c'qu'est arrivé]

Petit Riquet
Donna l’esprit
À la princesse jolie
Qui aussitôt lui rendit
En le changeant
En le faisant
Prince charmant
[Ah ah ah ah]

Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Houppe, houppe, houppe, houppe, houppe !
C’était un jeune prince laid
Épouvantablement laid
Mais très intelligent
Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Était devenu prince charmant

Riquet à la houppe, houppe, houppe !
Était devenu prince charmant

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| paroisdedouche
| Gregmontres